SJF, USM & USMA : COMMUNIQUE DES ORGANISATIONS REPRESENTATIVES DES MAGISTRATS

COMMUNIQUE DES ORGANISATIONS REPRESENTATIVES DES MAGISTRATS

Paris, le 29 novembre 2019

Les organisations représentatives des magistrats judiciaires, administratifs et financiers expriment leurs vives interrogations à l’égard du projet de réforme des régimes de retraite porté par le Gouvernement, tel qu’il est pour l’instant présenté et en l’absence d’éléments précis sur le traitement qui leur sera réservé.

Les conditions actuellement évoquées d’un allongement de la période de référence pour le calcul de la pension, en contrepartie d’une prise en compte partielle des primes, aura vraisemblablement pour conséquence une baisse des pensions des magistrats retraités. En effet, la part des primes dans la rémunération des magistrats est très significative et une prise en compte insuffisante serait donc très défavorable. La liquidation des futures pensions en fonction d’un système de point dont la valeur ne sera ni stable, ni garantie, ni prévisible priverait de visibilité les sorties d’activités.

Une telle évolution n’est pas acceptable alors que les magistrats sont, à l’instar d’autres professions au service de l’intérêt général, en première ligne pour protéger les citoyens et contribuer au bon fonctionnement d’une société qui se fractionne et perd confiance. 

L’absence de perspective, autre que comptable et financière, que porte ce projet ne peut que dégrader encore des conditions d’exercice difficiles et questionner la motivation des magistrats entrant dans la carrière pour l’exercice de ces responsabilités. 

 

Yves ROQUELET

Président du Syndicat des juridictions financières

05.47.30.24.40

Céline PARISOT

Présidente de l’Union syndicale des magistrats

01.43.54.21.26

Olivier DI CANDIA

Président de l’Union syndicale des magistrats administratifs

06.62.17.89.03

0
partages